Covid-19 : réouverture des frontières japonaises

Primary tabs

Japon
Paragraphes

COVID-19 : LE JAPON LÈVE TOUTES LES RESTRICTIONS D'ACCÈS AU TERRITOIRE

La décision du premier ministre Fumio Kishida "sera effective le 11 octobre"

 

Japon mini

Le premier ministre Fumio Kishida a déclaré le jeudi 22 septembre à New York la fin des contraintes mises en place pour entrer au Japon. À partir du 11 octobre prochain, n'importe qui pourra se rendre au pays avec un simple passeport. La nouvelle a fait grand bruit et a secoué les réseaux sociaux, car cela fait maintenant 2 ans et demi que le Japon avait fermé ses frontières aux étrangers, suite à la crise Covid-19.

Les raisons évoquées sont multiples, mais la principale est de relancer l'économie du pays, durement affectée par la baisse drastique du tourisme.

Le premier ministre Fumio Kishida

Un visa est-il nécessaire ?

NON. Désormais, un simple passeport suffit pour se rendre au Japon, pour une durée maximale de 3 mois.

 

 

Faut-il être vacciné pour entrer au Japon ?

NON. Qu'on ait 0 ou 3 doses, cela ne change rien. Aucun "pass vaccinal" ne sera demandé, si ce n'est un test PCR avant le vol pour les touristes qui ne sont pas triplement vaccinés.

 

 

Y a-t-il une limite au nombre d'étrangers pouvant entrer sur le territoire ?

NON. Toutes les jauges disparaissent. La dernière était fixée à 50 000 personnes par jour au mois de septembre.

 

Taux de change
1 euro = 140 yens

Est-ce le bon moment pour se rendre au Japon ?

OUI. C'est d'autant plus vrai que le yen est particulièrement faible en ce moment face au dollar et à l'euro. En regardant la courbe du diagramme ci-dessus, on constate que ce taux n'a fait que baisser depuis les débuts de la crise Covid-19, il y a maintenant 2 ans et demi. À 140 yens pour 1 euro, c'est très intéressant à tous les niveaux (restauration, hébergement, transports, loisirs, visites, achats...)

 

Quel est le meilleur prix pour un vol vers le Japon ?

Malheureusement, là où le bât blesse, c'est au niveau du prix du voyage. Il était possible à une époque bénie de faire un Paris / Tokyo (aller/retour) pour la modique somme de 400€ environ. Or aujourd'hui, plus aucun vol n'est possible en dessous de 1000€... En choisissant un vol direct, c'est la compagnie ANA qui propose les vols les "moins chers" avec un tarif autour des 1150€ en aller/retour au départ de Paris, pour un voyage d'environ 14 heures.

Twitter en émois
Sur Twitter, ils sont nombreux à se réjouir de cette décision !